Archives mensuelles : avril 2016

Programme de l’Université européenne d’été de 2016 : « Peuples et populismes. Demos, ethnos, ochlos »

L’Université européenne d’été du réseau OFFRES s’est tenue du 21 au 27 juillet 2016, à l’Université de Sofia. Vous trouverez ici l’argument scientifique de cette UEE.

Les ateliers parallèles furent les suivants (Université de Sofia, 15, boulevard du Tsar Osvoboditel, Rectorat, aile sud) :

Atelier n° 1 (salle 41)  : Vladimir Milisavljević (Institut de philosophie et de théorie sociale de Belgrade), « Le peuple, la multitude et l’État : réflexions à partir d’une problématique hobbésienne »

Atelier n° 2 (salle 83b) : Ophélie Desmons (Université de Lausanne) et José Antonio Errazuriz (Université catholique de Louvain), « Les peuples ont-ils le gouvernement qu’ils méritent ? Discours populistes et espace public »

Atelier n° 3 (salle 21) : Corneliu Bilba (Université Alexandru Ioan Cusa de Iaşì) et Ciprian Jeler (Université Alexandru Ioan Cusa de Iaşì), « Sécurité et populations. Le problème de l’autorégulation »

Atelier n° 4 (bureau 48) : Loïc Nicolas (Université libre de Bruxelles), Barbora Geistová Čakovská (Institut des sciences forensiques de Slovaquie) et Julien Giry (Université de Rennes) : « Les théories du complot et leurs réponses politiques : entre populisme et paternalisme »

Atelier n° 5 (salle 63a) : Nenad Ivić (Université de Zagreb) et Maja Zorica (Université de Zagreb) : « Peuple / récit »

Tous les ateliers commencent à 15h, et se déroulent pendant l’ensemble de l’Université européenne d’été.

 

Les conférences plénières furent les suivantes (Université de Sofia, 15, Boulevard du Tsar Osvoboditel, Rectorat, aile nord, Nouvelle salle de conférences) :

21 juillet 2016 :

10h : allocutions de bienvenue

10h30 : Emile Grigorov, Université Laval, Québec : « Manipulation médiatique et tyrannie de la majorité à l’ère néo-libérale. Revisiter Tocqueville pour comprendre la révolution conservatrice en Amérique du Nord »

12h : Arnaud François, Université de Poitiers : « Entretenir l’équivoque. Le « peuple » du Front national français »

22 juillet :

10h : Dimitar Bojkov, Université de Sofia : « Régimes d’historicité et émergence du peuple comme sujet historique »

11h30 : Maja Zorica, Université de Zagreb : « Synecdoque du peuple : Sade et Pasolini »

23 juillet : 

10h : Michał Kozłowski, Université de Varsovie : « Une interprétation matérialiste de l’extrême droite est-elle possible ? »

11h30 : Balazs Berkovics, Institut de psychologie de l’Académie des sciences de Hongrie : « Jacques Rancière et l’analyse sociologique de la culture populaire »

24 juillet :

Journée libre. (À 19h : conseil du réseau OFFRES)

25 juillet :

10h00 : Patrice Canivez, Université Lille III-Charles de Gaulle : « Rousseau et le peuple souverain »

11h30 : Norman Ajari, Université Toulouse-Jean Jaurès : « Raison populiste et prophétisme noir »

26 juillet :

10h : Valentina Guéorguieva, Département d’études culturelles de l’Université de Sofia : « Les mouvements sociaux et les partis politiques : une liaison problématique »

11h30 : Diana Margarit, Département de sciences politiques, relations internationales et études européennes de l’Université Alexandru Ioan Cusa de Iaşì : « Le droit à la désobéissance. Manifestations et révoltes en Roumanie »

27 juillet :

9h30 : Nenad Ivić, Université de Zagreb : « Le peuple vu de près : Ammien Marcellin et la plebs romana »

11h : Orgest Azizaj, Académie du film Marubi (Tirana), traducteur de philosophie : « Sous le peuple, la plèbe. Esthétique et politique du corps plébéien »

15h : présentation des résultats des ateliers et conclusion de la 16e Université européenne d’été du réseau OFFRES