Programme de la 20e Université européenne d’été du réseau OFFRES

 

Logolink KREAS - EU

Narrer l’histoire.
Récits, disciplines, regards croisés

L’Université Charles de Prague
L’Université Catholique de Lyon
Le CEFRES de Prague

Avec le soutien du projet de fonds européen de développement régional « Creativity and Adaptability as Conditions of the Success of Europe in an Interrelated World » (No. CZ.02.1.01/0.0/0.0/16_019/0000734)

organisent

la XXème université européenne d’été du réseau OFFRES (Organisation francophone pour la formation et la recherche européennes en sciences humaines) se tiendra du 5 au 9 juillet 2021
(en ligne).

 

Cette Université d’été entend répondre à l’urgence théorique, éthique et politique de
repenser le rapport à notre passé ainsi qu’aux différentes manières de l’écrire et de le
transmettre. Vous trouverez l’argument scientifique ici.

Comme chaque année, elle prévoit des conférences plénières le matin et des ateliers thématiques l’après-midi.

Programme

Lundi 5 juillet

10h00 : Ciprian Jeler (Université Al. I. Cuza de Iasi / New Europe College (NEC), Bucarest), Les promesses historiques de la philosophie moderne

11h00 : Giulia Valpione (Université de Padoue),  Modernité fragmentée: Histoire, histoires et généalogies dans le Romantisme allemand

Mardi 6 juillet

10h00 : Hortense de Villaine (Collège Universitaire de Saint-Pétersbourg), La philosophie malmenée par sa propre histoire : les paradoxes de l’histoire de la philosophie

11h00 : Nenad Ivić (Université de Zagreb), Sur une certaine possibilité impossible d’écrire l’histoire

Mercredi 7 juillet

10h00 Alexandre Gefen (CNRS/ Université Paris Sorbonne-Nouvelle) : Littérature et sciences sociales :  croisements contemporains des discours et nouveaux partages des savoirs 

11h00 Francesca Sensini (Université Côte d’Azur) : Histoire(s) et représentation des femmes :  le cas des Romantiques de Marise Ferro

12h00 réunion du réseau

Jeudi 8 juillet

Rédaction des présentations finales des ateliers

Vendredi 9 juillet

10h00-12h30: présentation des ateliers

12h30-14h: apéritif en ligne

 

Liste des ateliers thématiques (présentés en détail ici ):

Atelier n°1 : « Régimes politiques hybrides. L’histoire récente des démocraties autoritaires » dirigé par Diana Margarit et Corneliu Bilba (Université Al. I. Cuza de Iasì)

Atelier n°2 : « Quand les idées philosophiques rencontrent les récits historiques » dirigé par Michal Kozlowski (Université de Varsovie) et Radmila Jovanovic Kozlowski (Université de Zagreb)

Atelier n°3 : « Science-fiction et conflits sociaux : Altérité, marginalisation, dynamiques intersectionnelles » dirigé par Daniele Comberiati (Université Paul Valéry Montpellier 3)

Atelier n°4 : « Histoire et Pop culture : Des relations en mutation, une ambiguïté cultivée » dirigé par Pierre-Guillaume Paris et Thomas Vogel

Atelier n°5 : « Les pirates ont-ils une histoire ? Faire et défaire l’histoire (politique) à partir des marges… liquides » dirigé par Momchil Hristov (Sofia) et Orgest Azizaj (Tirana/Paris)

 

Nous attendons d’ores et déjà vos enthousiastes candidatures depuis le formulaire que vous trouverez en pièce jointe !

Attention, la date limite pour les candidatures est le 31 mai ! L’inscription est gratuite.

Report de la 20e Université européenne d’été du réseau OFFRES

En raison de la pandémie de COVID, la 20e Université européenne d’été du réseau OFFRES, qui avait été prévue, sur le thème « Narrer l’histoire. Récits, disciplines, regards croisés », à l’Université Loránd Eötvös de Budapest du 6-12 juillet 2020,  a dû être annulée.Elle se tiendra cependant, sur le même thème, du 6 au 9 juillet 2021, en mode distanciel hybride. Nous espérons vous y voir nombreux.ses, et lancerons très prochainement l’appel à candidatures relatif à cette manifestation.

Programme de la 19e Université européenne d’été du réseau OFFRES (Saint-Pétersbourg, 4-12 juillet 2019)

 

 

L’EMPIRE : CENTRE ET PERIPHERIES

Programme de l’université européenne d’été du réseau OFFRES (Organisation francophone pour la formation et la recherche européennes en sciences humaines) à la Haute Ecole d’Economie de Saint-Pétersbourg
(en version pdf)

4 JUILLET : Accueil des participants et conférences d’ouverture

  • 13h30 – 14h30 : Mot d’introduction des organisatrices Lydia Kamenoff, Hortense de Villaine et Vera Ageeva. Présentation du réseau et des partenaires.

  • 14h30-15h30 : Vera Ageeva (Haute Ecole d’Economie, Saint-Pétersbourg)

  • 15h30-16h30 : Jean-Marc Besse (CNRS, EHESS) : « Les cartes de l’empire.

    Cultures visuelles et pouvoirs impériaux »

  • 16h30-17h : pause café

  • 17h- 18h : Alina Popescu (Université de Bucarest) : « De la glorification à la

    négociation : l’évolution des liens cinématographiques entre la Roumanie et l’URSS pendant la période communiste »

 

5 JUILLET :

Conférences magistrales le matin : 10h30-12h45 Présidence : Hortense de Villaine

  • 10h30-11h30 : Chiara Mengozzi (Université Charles, Prague) : « Wordliterature : généalogie, approches, exemples »

  • 11h45-12h45 : Petr Kylousek (Université Masaryk, Brno) : « Le bon usage de la périphérie (ou ce que Pierre Bourdieu n’a pas pu voir) »

Après-midi : 14h30 – 18h

Les cinq ateliers thématiques se tiennent en parallèle :

  • –  Atelier 1 : Corps et Empire. Pensée postcoloniale et phénoménologie,

    sous la direction de Caterina di Fazio, Chiara Pesaresi

  • –  Atelier 2 : Empire, centre et périphérie dans l’Histoire, sous la direction de Leïla Souani et Sylvain Arramon

  • –  Atelier 3 : Le bon usage de la périphérie (Empire et littérature), sous ladirection de Petr Kyloušek et Eva Voldřichová Beránková

  • –  Atelier 4 : Philosophie de l’Empire, sous la direction de Matthieu Renault et Orgest Azizaj

  • –  Atelier 5 : Cinéma et Empire, sous la direction de Pierre-Guillaume Paris, Anna Bonalume et Alina Popescu

 

6 JUILLET :

Conférences magistrales le matin – Présidence : Arnaud François

• 10h30-11h30 : Radmila Jovanovic (Université de Belgrade) : « Le rôle de l’Empire dans le développement des sciences – l’interprétation centrale versus les interprétations périphériques de la mécanique quantique »

• 11h45-12h45 : Jerôme Heurtaux (CEFRES)
Après-midi, 14h30 à 18h : Les cinq ateliers thématiques se tiennent en parallèle

 

7 JUILLET : journée libre.

Réunion du réseau OFFRES : bilan et perspectives

 

8 JUILLET :

Conférences le matin : Présidence Lydia Kamenoff

  • 10h30-11h30 : Eva Berankova (Université Charles, Prague) : « Centre ou périphérie? Littérature québécoise entre américanisation, américanité et indianité »

  • 11h45-12h45 : Michal Kozlowski (Université de Varsovie) : « Les empires, les contre-empires, les entre-empires – considérations sur l’effondrement de la multiethnicité dans l’Europe Centrale pendant le long XX siècle. »

    Après-midi : Les cinq ateliers thématiques se tiennent en parallèle

 

9 JUILLET :

Conférences le matin : Présidence : Chiara Mengozzi

  • 10h30-11h30 : Nenad Ivic (Université de Zagreb) : « La langue et l’empire : le latin et le français »

  • 11h45-12h45 : Maja Zorica Vukusic (Université de Zagreb) : « Marquis de Sadeet l’empire : quills et les autres plumes »

    Après-midi : Les cinq ateliers thématiques se tiennent en parallèle

     

     

10 JUILLET :

Conférences le matin : Présidence : Pierre-Guillaume Paris

  • 10h30-11h30 : Vladimir Milisavljevic (Université de Belgrade) : « Hobbes etl’idée de l’empire »

  • 11h45-12h45 : Olga Bronnikova (Université de Grenoble) : « La recompositiondes relations impériales dans l’émigration. L’exemple de l' »émigration blanche » en France »

    Après-midi : Les cinq ateliers thématiques se tiennent en parallèle

 

11 JUILLET :
Présentation des résultats d’ateliers : 10h30 à 12h45 puis 14h15 à 18h30

Remerciement des participants et des partenaires. Soirée tou.te.s ensemble dans un lieu à confirmer

12 JUILLET : départ des participants

Université européenne d’été 2019

Appel à candidatures – XIXe  édition de l’Université Européenne d’Été du réseau  OFFRES

« Empire: centre et périphéries »

Saint-Pétersbourg, du 4 au 11 juillet

Organisé par: le réseau OFFRES et la Haute Ecole d’Economie de Saint-Pétersbourg

Arrivée et départ prévus des participants : le 3 juillet et le 12 juillet

L’appel à candidatures de l’UEE 2019 s’adresse aux étudiant.e.s de niveau master et aux jeunes chercheurs francophones inscrits en thèse ou post-doc. Les frais d’hébergement et de transports sont à charge des participants (la Haute Ecole d’Economie nous fournira peut-être des chambres d’étudiants à prix très concurrentiel). La répartition des candidat.e.s par ateliers s’effectuera sur la base des souhaits énoncés par chacun.e et en fonction du nombre de places disponibles dans chaque atelier.

Les formulaires de candidatures dûment remplis sont à envoyer à l’adresse  uue2019russie@gmail.com   avant le 30 avril 2019!

Comme dans les précédentes UEE du réseau OFFRES, le travail sera organisé en conférences plénières (le matin) et en ateliers thématiques (l’après-midi). Parmi les conférenciers invités: Vera Agueeva, Eva Beránková, Jean-Marc Besse, Patrice Canivez, Jerôme Heurtaux, Nenad Ivić, Michal Kozlowski, Petr Kyloušek, Chiara Mengozzi, Vladimir Milisavljevic, Matthieu Renault, Philippe Sabot, Maja Vukušić Zorica.

Les ateliers thématiques ont pour principale vocation la formation méthodologique à la recherche – notamment à la rédaction d’articles et de communications. Coordonné (de préférence) par deux responsables, chaque atelier comprend habituellement cinq à huit participants. Suite à la sélection des candidat.e.s, les responsables d’ateliers contacteront les participants afin de leur indiquer les textes à lire et les exposés à préparer avant le début de l’Université d’été. Les cinq ateliers thématiques sont les suivants:

1.    Corps et Empire. Pensée post-coloniale et phénoménologie

2.    Empire, centre et périphérie dans l’Histoire

3.    Le bon usage de la périphérie (Empire et littérature)

4.    Philosophies de l’empire

5.    Empire et cinéma

La description détaillée des ateliers se trouve dans l’argumentaire scientifique.

Université européenne d’été 2018 « Réalité et fiction »

La XVIIIe Université européenne d’été du réseau OFFRES, intitulée « Réalité et fiction », s’est tenue à l’Université Babes-Bolyai de Cluj-Napoca (Roumanie), du 19 au 26 juillet 2018.

Vous trouverez ici l’argument scientifique  de cette Université européenne d’été, ainsi que le descriptif des ateliers.

 

Programme :

19 juillet

Matinée – Salle Regele Ferdinand (22, rue I. C Brătianu)

9h Mots de bienvenue par M. Nicolae Păun, Doyen de la Faculté d’Études Européennes de l’UBB ; M. Xavier Leroux, directeur de l’Institut français de Roumanie à Cluj ; M. Sergiu Mișcoiu, Directeur du Centre de Coopérations Internationales de l’UBB ; M. Arnaud François, Université de Poitiers, OFFRES ; Mme Claudia-Valentina Gîdea, Université Babeș-Bolyai de Cluj

Conférences modérées par Claudia-Valentina Gîdea (Université Babeș-Bolyai de Cluj) :

10h30 Sergiu Miscoiu (Université Babeș-Bolyai de Cluj) : Les défis actuels de la (re)construction européenne. Eléments pour une analyse à travers la théorie du discours

pause

11h45 Thomas Vogel (ESPE de Poitiers) : Fake news et rumeurs chez les orateurs athéniens (Ve-IVesiècles)

Après-midi (19, Avram Iancu) — 14h30–18h : Ateliers thématiques

Les quatre ateliers thématiques se tiennent en parallèle tout au long de la semaine (voir infra).

 

20 juillet

Matinée – Salle Regele Ferdinand (22, I.C Brătianu): Conférences modérées par Ondřej Švec (Université Charles de Prague)

9h30 Chiara Mengozzi (Université Charles de Prague) : Le roman des autres : immigration et narration de soi, entre subjectivation et normativité

10h30 Maja Vukušić Zorica (Université de Zagreb) : Pourquoi je déteste Roland Barthes. Sur le Journal de deuil

pause

11h45 Arnaud François (Université de Poitiers) : Lynch ou la réalité onirique de la fiction

Après-midi (19, Avram Iancu), 14h30–18h : Ateliers thématiques

 

21 juillet

Matinée – Salle Regele Ferdinand (22, I.C Brătianu) : Conférences modérées par Corneliu Bilba (Al. I. Cuza » de Iasi)

9h30 Georges Bondor (Université « Al. I. Cuza » de Iasi) : La référence et les mondes possibles

10h30 Ondřej Švec (Université Charles de Prague) : Mundus est fabula : le rôle de la fiction dans les écrits scientifiques de Descartes

pause

11h45 Ophélie Desmons (ESPE — Université Paris-Sorbonne) : Quels arguments pour justifier la coercition? Réflexions sur le concept de « raison publique »

Après-midi (19, Avram Iancu) 14h30–18h : Ateliers thématiques

 

22 juillet

Journée libre

18h–19h30 : Conseil du réseau OFFRES : bilan et perspectives (pour les responsables du réseau)

 

23 juillet

Matinée – Salle Regele Ferdinand (22, I.C Brătianu) : Conférences modérées par Sergiu Miscoiu (Université Babeș-Bolyai de Cluj)

10h Julien Giry (Université Rennes 1) : Comment aborder les « théories du complot » comme objet de sciences sociales. De la nécessité de se défaire des approches normatives

pause

11h15 Nenad Ivić (Université de Zagreb) : Les tracasseries d’un vieux couple. Histoire et littérature

Après-midi (19, Avram Iancu) — 14h30–18h00 : Ateliers thématiques

 

24 juillet

Matinée – Salle Regele Ferdinand (22, I. C Brătianu)  : Conférences modérées par Chiara Mengozzi (Université Charles de Prague)

10h Antoine Heemeryck (Centre d’études en sciences sociales sur les mondes africains, américains et asiatiques) : La société civile entre fiction philosophique et domination globale

pause

11h15 Diana Margarit (Université « Al. I. Cuza » de Iasì) : Deux discours sur la légitimité politique. Vérités et fictions discursives

Après-midi (19, Avram Iancu) — 14h30–18h : Ateliers thématiques

 

25 juillet

Matinée et début d’après-midi – Salle Regele Ferdinand (22, rue I.C Brătianu) : Présentation des résultats des quatre ateliers

Discussions et conclusion générale de l’UEE 2018

À partir de 16h : départ des premiers participants (selon impératifs de transport)

Soirée d’adieux (organisation participative)

 

26 juillet

Départ des participants

 

Liste des ateliers thématiques :

Les ateliers se tiendront à l’adresse 19, Avram Iancu dans les salles suivantes : salle Eugen Lovinescu, salle 304, salle S1, salle S2

  • Atelier n° 1 : « “What the Fake?!Enjeux des définitions et des usages des “fake news” pour les sciences sociales »

Dirigé par Diana Margarit (Université Al. I. Cuza de Iasì), Alina Popescu (Université de Bucarest) et Julien Giry (Université Rennes 1)

  • Atelier n° 2 : « Les limites de la liberté d’expression »

Dirigé par Pierre-Guillaume Paris (Lycée des métiers Louis Vicat, Souillac) et Ophélie Desmons (ESPE — Université Paris-Sorbonne)

  • Atelier n° 3 : « Espace politique et apparence »

Dirigé par Caterina di Fazio (Université Paris 1-Sorbonne) et Chiara Pesaresi (Institut catholique de Paris)

  • Atelier n° 4 : « Politica ficta. La scène souveraine et ses revers »

Dirigé par Momchil Hristov (Université de Sofia), Behrang Poursheini (Université Paris 8) et Orgest Azizaj (Tirana/Paris)

 

L’Université européenne d’été du réseau OFFRES est organisée par :

 Sergiu Miscoiu (Université Babeș-Bolyai de Cluj)

Claudia-Valentina Gîdea (Université Babeș-Bolyai de Cluj)

Adina Fodor (Université Babeș-Bolyai de Cluj)

Arnaud François (Université de Poitiers)

Ondřej Švec (Université Charles de Prague)

Avec le soutien du projet de fonds européen de développement régional « Creativity and Adaptability as Conditions of the Success of Europe in an Interrelated World » (No. CZ.02.1.01/0.0/0.0/16_019/0000734), de l’Université Babes-Bolyai de Cluj, de l’Université Charles de Prague, de l’Université de Poitiers, du KREAS et du programme PARCECO (Ministère française de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation).

 

Décès d’Étienne Tassin

Nous avons la tristesse d’apprendre le décès brutal, à la suite d’un accident de la circulation, de notre ami Étienne Tassin, professeur de philosophie politique à l’Université Paris VII-Diderot. Étienne Tassin a participé à l’Université européenne d’été de 2004, consacrée à « L’action ». Il était également, depuis de très nombreuses années, l’un des membres les plus actifs de l’Association Jan Hus (française, tchèque et slovaque), dont les objectifs rejoignent ceux du réseau OFFRES.

Appel à contributions – revue Knjizevna smotra, de l’Université de Zagreb, numéro spécial consacré à la littérature française

APPEL A CONTRIBUTIONS pour le numéro spécial de la revue « Književna smotra » consacré à la littérature française édité par Nenad Ivic et Maja Vukusic Zorica

 

Littérature des limites – Limites de littérature

 

Chaque littérature fait partie de réseaux complexes (linguistique, culturel, etc.) dans lesquels se nouent les relations particulières entre la langue et l’expression et la littérature qui la fonde et, sur un autre niveau, entre les problématiques et les thèmes appartenant à d’autres disciplines. Si l’on comprend la littérature comme un discours et une écriture, il semble que la littérature contemporaine, après avoir été au XIXe siècle comprise dans le sens restreint de Belles Lettres, est, dans un sens, revenu à la définition ancienne, rhétorique, de littérature comme tout ce qui est écrit, ce qui est caractéristique surtout de roman, mais aussi de tout récit (littérature documentaire, historique, etc.).

Une problématique est ici de tout premier intérêt : la problématique des limites. Limites entre le discours littéraire et le discours scientifique (historique, politique, économique, anthropologique, philosophique, documentaire, etc.).

L’hypothèse que nous avançons est la suivante : si la littérature se constitue au 21e siècle comme le dépassement de limites, par conséquent elle se constitue toujours comme écart elle-même.

Par exemple, les Vies minuscules de Michon constituent le questionnement de la limite du roman historique traditionnel et l’écart par rapport à ce roman (la mobilisation des acquis de la Nouvelle histoire : la vie quotidienne, la vie des hommes sans histoire, etc.). Sur l’autre côté du spectre, Pascal Quignard, avec les Derniers royaumes et la Critique du jugement, dépassent la littérature en englobant le discours philosophique contemporain et le discours mythique. Un autre exemple possible serait Sade, avec le dépassement du discours physiologique et rationaliste du XVIIIe siècle, par le « tout dire ».

Nous invitons toutes les contributions problématisant les concepts de la limite et de l’écart dans la littérature française, soit dans le contexte actuel, soit dans le contexte historique.

Toutes les contributions seront traduites en croate et soumises à la peer review (la revue « Knjizevna smotra » fait partie des CC publications) avant la publication.

La date limite de la remise des contributions : 1er mars 2018

 

Ivan Vuković

Le réseau OFFRES a la tristesse d’annoncer la brusque disparition de notre ami Ivan Vuković, de l’Université de Belgrade, survenue le 17 août 2017, d’un arrêt cardiaque. Spécialiste de Kant et d’épistémologie contemporaine, traducteur de Descartes, Ivan était aussi un musicien talentueux et un ami irremplaçable. Nous ne te remplacerons pas.

L’Organisation Francophone pour la Formation et la Recherche Européennes en Sciences humaines (OFFRES) est un réseau d’enseignants, d’enseignants-chercheurs et d’étudiants fondé en 2001. Le champ disciplinaire de ce réseau est constitué par l’ensemble des sciences humaines, même si la philosophie y joue un rôle particulier de mise en rapport. L’objectif du réseau est d’assurer et de maintenir la collaboration scientifique entre les différents pays européens, et notamment d’Europe centrale et orientale, l’instrument principal (mais non exclusif) de médiation utilisé par lui étant le français. Le réseau est en prise directe, depuis sa fondation, sur les enjeux politiques majeurs de son inscription géographique : fondé dans un contexte de sortie des conflits dans les Balkans (exigeant notamment une entreprise de reconstitution de liens universitaires avec des structures académiques largement détruites par la guerre), il s’est ensuite concentré sur les modalités et le sens de l’intégration européenne (pour les pays candidats et les pays souhaitant le devenir), et il entend à présent travailler à l’élaboration d’une réponse, commune aux différents pays des différentes parties de l’Europe, aux tentations de repli identitaire qui, sous la forme d’une hostilité à l’idée d’Europe et d’une hostilité envers les migrations internationales et les mouvements de réfugiés en cours, les traversent aujourd’hui.

Aides doctorales au CEFRES, Prague (France et pays de Visegrad)

AAC : Aides doctorales au CEFRES (France et pays de Visegrad) 2017-2018

Date limite de dépôt des dossiers : 27 mars 2017 (19h00)

Publication des résultats finaux : 2 juin 2017

Période de la mobilité : 1er septembre 2017 – 31 août 2018

Le CEFRES offre des aides à la mobilité d’un an à des doctorants en 2e année de thèse ou plus inscrits dans une université en France, Hongrie, Pologne, République tchèque ou Slovaquie. Les travaux des doctorants doivent s’inscrire dans l’un des axes de recherches du CEFRES. La maîtrise de l’anglais est obligatoire, celle du français appréciée. Les doctorants retenus rejoindront l’équipe du CEFRES et participeront à la vie scientifique du centre à Prague.

Pour des doctorants de l’Université Charles et/ou de l’Académie des sciences de République tchèque, voir l’AAC en français.

Pour des doctorants de France, d’autres universités en République tchèque et des pays de Visegrad, voir l’AAC en français.

Les dossiers peuvent être envoyés en français ou en anglais.

Pour toute question, s’adresser à Mme Věra Štofaníková.

Nous nous réjouissons d’accueillir de nouveaux jeunes chercheurs de France et des pays de Visegrad et vous remercions d’avance de bien vouloir diffuser cet appel au sein de vos institutions et/ou auprès de vos doctorants.

Programme de l’Université européenne d’été de 2016 : « Peuples et populismes. Demos, ethnos, ochlos »

L’Université européenne d’été du réseau OFFRES s’est tenue du 21 au 27 juillet 2016, à l’Université de Sofia. Vous trouverez ici l’argument scientifique de cette UEE.

Les ateliers parallèles furent les suivants (Université de Sofia, 15, boulevard du Tsar Osvoboditel, Rectorat, aile sud) :

Atelier n° 1 (salle 41)  : Vladimir Milisavljević (Institut de philosophie et de théorie sociale de Belgrade), « Le peuple, la multitude et l’État : réflexions à partir d’une problématique hobbésienne »

Atelier n° 2 (salle 83b) : Ophélie Desmons (Université de Lausanne) et José Antonio Errazuriz (Université catholique de Louvain), « Les peuples ont-ils le gouvernement qu’ils méritent ? Discours populistes et espace public »

Atelier n° 3 (salle 21) : Corneliu Bilba (Université Alexandru Ioan Cusa de Iaşì) et Ciprian Jeler (Université Alexandru Ioan Cusa de Iaşì), « Sécurité et populations. Le problème de l’autorégulation »

Atelier n° 4 (bureau 48) : Loïc Nicolas (Université libre de Bruxelles), Barbora Geistová Čakovská (Institut des sciences forensiques de Slovaquie) et Julien Giry (Université de Rennes) : « Les théories du complot et leurs réponses politiques : entre populisme et paternalisme »

Atelier n° 5 (salle 63a) : Nenad Ivić (Université de Zagreb) et Maja Zorica (Université de Zagreb) : « Peuple / récit »

Tous les ateliers commencent à 15h, et se déroulent pendant l’ensemble de l’Université européenne d’été.

 

Les conférences plénières furent les suivantes (Université de Sofia, 15, Boulevard du Tsar Osvoboditel, Rectorat, aile nord, Nouvelle salle de conférences) :

21 juillet 2016 :

10h : allocutions de bienvenue

10h30 : Emile Grigorov, Université Laval, Québec : « Manipulation médiatique et tyrannie de la majorité à l’ère néo-libérale. Revisiter Tocqueville pour comprendre la révolution conservatrice en Amérique du Nord »

12h : Arnaud François, Université de Poitiers : « Entretenir l’équivoque. Le « peuple » du Front national français »

22 juillet :

10h : Dimitar Bojkov, Université de Sofia : « Régimes d’historicité et émergence du peuple comme sujet historique »

11h30 : Maja Zorica, Université de Zagreb : « Synecdoque du peuple : Sade et Pasolini »

23 juillet : 

10h : Michał Kozłowski, Université de Varsovie : « Une interprétation matérialiste de l’extrême droite est-elle possible ? »

11h30 : Balazs Berkovics, Institut de psychologie de l’Académie des sciences de Hongrie : « Jacques Rancière et l’analyse sociologique de la culture populaire »

24 juillet :

Journée libre. (À 19h : conseil du réseau OFFRES)

25 juillet :

10h00 : Patrice Canivez, Université Lille III-Charles de Gaulle : « Rousseau et le peuple souverain »

11h30 : Norman Ajari, Université Toulouse-Jean Jaurès : « Raison populiste et prophétisme noir »

26 juillet :

10h : Valentina Guéorguieva, Département d’études culturelles de l’Université de Sofia : « Les mouvements sociaux et les partis politiques : une liaison problématique »

11h30 : Diana Margarit, Département de sciences politiques, relations internationales et études européennes de l’Université Alexandru Ioan Cusa de Iaşì : « Le droit à la désobéissance. Manifestations et révoltes en Roumanie »

27 juillet :

9h30 : Nenad Ivić, Université de Zagreb : « Le peuple vu de près : Ammien Marcellin et la plebs romana »

11h : Orgest Azizaj, Académie du film Marubi (Tirana), traducteur de philosophie : « Sous le peuple, la plèbe. Esthétique et politique du corps plébéien »

15h : présentation des résultats des ateliers et conclusion de la 16e Université européenne d’été du réseau OFFRES